IMT ATLANTIQUE

Mardi 26 novembre dernier, nous avons eu le plaisir de recevoir 12 élèves ingénieurs de l’IMT Atlantique Brest.

L’IMT Atlantique est une école d’ingénieur généraliste et un centre de recherche ; elle associe le numérique, l’énergie et l’environnement.

Merci pour l’intérêt de ces futurs ingénieurs pour notre PME bretonne et bravo à cette belle promotion.

Henri Le Gallais, président Enag, entouré des 12 élèves ingénieurs de l'IMT Atlantique
Henri Le Gallais, président Enag, entouré des 12 élèves ingénieurs de l'IMT Atlantique
Lire Plus

ENAG EN AUSTRALIE – SALON PACIFIC 2019

PACIFIC 2019 - International Marine Exposition
PACIFIC 2019 - International Marine Exposition

PACIFIC 2019 – INTERNATIONAL MARITIME EXPOSITION

 

Nous étions présents sur le salon PACIFIC 2019 International Maritime Exposition : une parfaite opportunité pour travailler avec nos partenaires australiens AMI, développer notre collaboration et découvrir tout le potentiel de cette nouvelle aventure.

Peter Maccoll – I.Power Solutions, Henri Le Gallais & Denise Barry - Enag, Vince Tranchita – AMI Group
Peter Maccoll – I.Power Solutions, Henri Le Gallais & Denise Barry - Enag, Vince Tranchita – AMI Group
Lire Plus

ENAG – AMI en Australie

AMI-Group-Logo 2

Australie: Création d’une Joint-Venture entre ENAG et AMI  

 

Les bâtiments de la marine australienne exigent des équipements de conversion d’énergie de la plus haute qualité afin de répondre aux besoins opérationnels. A cet effet, AMI et ENAG ont signé un protocole d’accord en vue de la création d’une joint-venture autour d’un partenariat stratégique exclusif proposant des solutions personnalisées de conversion d’énergie pour les projets de défense navale australiens, projets comprenant la conception, la fabrication, les tests, la mise en service et le maintien en condition opérationnelle des équipements.
« C’est un grand pas en avant pour le développement international d’ENAG. Notre filiale, CRISTEC, travaille de longue date avec AMI et son CEO Vince Tranchita, nous savons donc que le groupe AMI est un partenaire fiable. Nos compétences et notre expertise communes devraient permettre à notre JV de répondre aux attentes de la Marine Australienne et du gouvernement. »
Henri Le Gallais – Président – ENAG/CRISTEC.
«AMI anticipe également un partenariat fructueux et positif avec ENAG, les deux entreprises devant tirer parti de l’innovation et des opportunités technologiques partagées.» Gary Bowater – Développement des affaires – Défense – AMI

ENAG est concepteur et fabricant de chargeurs de batteries, d’alimentations secourues, d’UPS, de convertisseurs de fréquence et de variateurs pour la défense navale et terrestre. Ces produits sont conçus pour une utilisation intensive, et sont développés pour répondre aux environnements sévères.

ENAG compte de nombreuses références internationales en matière de développement et de fabrication d’équipements pour la marine militaire, notamment pour les sous-marins – alimentations et racks d’interfaces énergie, variateurs, alimentations principales et auxiliaires, convertisseurs de fréquence et onduleurs pour les systèmes de navigation de combat.

AMI possède des implantations dans l’ensemble de l’Australie, à Singapour et au Vietnam, capables de fournir un réseau de services étendu et de répondre aux exigences essentielles de la Défense, des fournisseurs de rang 1, des PME, des chantiers et des constructeurs du secteur. AMI Group a récemment intégré I.Power Solutions, société basée à Cairns, spécialisée dans l’énergie et la distribution d’énergie pour des applications marines, industrielles et des ressources.
Le groupe AMI coopère depuis longtemps avec la marine militaire en Australie, fournit notamment des systèmes de dessalement pour la flotte de classe ASC Collin, ainsi que divers équipements de navigation et de communication sur des navires de surveillance et des navires de la Garde côtière.

Revue de presse:

 

Pour plus d’informations, visitez www.enag.fr ou www.defence.amisales.com.au

Lire Plus

Smartgrid aux Glénan

L’île de Saint-Nicolas des Glénan, 100% autonome en énergie en 2021.

 

ENAG participe au projet de smartgrid aux Glénan avec la ville de Fouesnant et ENEDIS.  Les équipes d’ENAG ont conçu, fabriqué et installé le système qui assure la conversation d’energie entre les sources : l’éolienne, les panneaux solaire, les batteries, ponctuellement les groupes électrogènes et les consommateurs.

Grâce à ce smartgrid (micro-réseau) l’objectif est de rendre l’île de Saint Nicolas 100% autonome en énergie renouvelable en 2021.

Dossier Presse ENEDIS
Lire Plus

Première locomotive Hybride

ENAG a développé, fabriqué et mis en service une traction sur batterie d’un locotracteur. Ce système permet à une locomotive diesel de rouler à l’électricité, grâce à des batteries, y compris sur des tronçons non électrifiés.

L’engin est une motrice utilisée par un opérateur privé français pour un train de chantier. Ces trains peuvent intervenir dans un tunnel. Dans ces conditions, le moteur diesel est particulièrement polluant et bruyant. Le système électrique prend alors le relais. Cette solution est également appropriée lorsque les travaux ont lieu de nuit dans un environnement urbanisé ou dans les gares.

La mise en service de cette locomotive hybride est programmée en janvier. Ce sera une première en France.

Revue de Presse :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/finistere/une-loco-hybride-developpee-quimper-5422804

http://www.letelegramme.fr/economie/enag-la-societe-qui-met-le-train-sur-pile-02-12-2017-11763336.php

Lire Plus

Une pêche plus durable

Vers une pêche plus durable avec l’Arpège – FUTUREMAG ARTE

La pêche est une activité très décriée, souvent accusée de piller les océans et de polluer. Le secteur de la pêche tente de devenir plus durable. Symbole de cette évolution, l’Arpège est un chalutier « nouvelle génération » qui concentre plusieurs innovations pour consommer moins d’énergie, émettre moins de polluants et préserver les ressources halieutiques.

Lire Plus

Rénovation de l’Italie

Entamée il y a un an, la rénovation du navire désarmé en 2005 s’achève.
Premiers essais le 21 juillet.

«Les fonctions vitales du bateau ont été rétablies. Il est actuellement en phase de réveil», souffle Eric Soret, directeur technique de la Compagnie générale de navigation (CGN). Désarmé durant dix ans sur le «quai de l’oubli» à Ouchy faute de financement, en rénovation depuis le 12 mai 2015, l’Italie va retrouver les flots. Sauf imprévu majeur, il effectuera ses premiers essais sur le lac le 21 juillet. Aujourd’hui, lors de tests statiques, ses roues à aubes seront actionnées pour la première fois depuis le 4 décembre 2005, date de sa dernière course.

Dans le bassin de radoub de la CGN, sur le chantier du vénérable navire construit en 1908, on flaire le moment historique. Une fièvre s’est emparée de la quarantaine d’ouvriers encore affairés à effectuer les derniers travaux. «A le voir comme ça, on n’a pas l’impression qu’il sera prêt à temps, sourit Maurice Decoppet, président de CGN Flotte Belle Epoque et de l’Association des amis des bateaux à vapeur (ABVL). Mais c’est comme un chantier olympique qui, pourtant, finit toujours par se terminer dans les délais.»

Lire Plus